Installation de planches flottantes sur un plancher chauffant

Catégorie :

La pose d’un revêtement de sol stratifié sur un chauffage par le sol est tout à fait compatible, mais un certain nombre d’aspects ne doivent pas être négligés.

La pose d’un revêtement de sol stratifié sur un chauffage par le sol est tout à fait compatible, mais il y a un certain nombre d’aspects à ne pas négliger, que nous expliquons ci-dessous.
Ci-dessous, nous expliquons en détail les instructions et les paramètres à suivre pour une installation correcte.
Il existe différents types de chauffage par le sol, dont les plus courants sont les suivants :
– Chauffage par le sol au moyen de tuyaux d’eau chaude
– Chauffage électrique par le sol (il existe différentes variantes, qui peuvent être enterrées sous la chape ou à l’extérieur).
Les lames de parquet flottantes FAUS peuvent être utilisées avec ces types de revêtements de sol à condition que les instructions du fabricant du système de chauffage par le sol et du fabricant des lames de parquet soient scrupuleusement respectées.
Il est également très important de choisir un bon revêtement de surface (FAUS Radiant) pour contrôler le transfert de chaleur vers la surface.

Note technique : pour que le sol stratifié-mousse soit adapté, il ne doit pas dépasser une valeur de résistivité maximale. (valeur de résistance : R< 0,15 Km2/W).

CONDITIONS D’INSTALLATION INITIALES.
Il est important que le système de chauffage par le sol soit correctement installé et que le béton soit suffisamment sec.
Les tuyaux de chauffage par rayonnement doivent être placés à moins de 30 cm les uns des autres pour assurer une distribution uniforme de la chaleur. (chauffage par le sol à eau).

Note technique : Que la chape soit ancienne ou nouvelle, il est recommandé que l’installateur enregistre la courbe de température de la phase de montée et de refroidissement conformément à la norme : EN 1264.4 « Chauffage par le sol. Systèmes et composants ».

L’HUMIDITÉ DE LA DALLE DE BÉTON. PROCÉDURE DE SÉCHAGE.
Avant de commencer la pose du sol stratifié, il est important et essentiel que le béton soit suffisamment sec. Ce point doit être vérifié que le béton soit neuf ou qu’il date d’un certain temps.

Une règle simple veut qu’avant d’être posé, le sol stratifié ait séché pendant au moins une semaine par centimètre d’épaisseur de béton jusqu’à 4 cm et deux semaines par centimètre au-delà de 4 cm. Il est recommandé que l’épaisseur minimale du béton soit de 3 cm au-dessus de la tuyauterie du système.
Pour forcer le séchage de la chape, le système de chauffage par le sol lui-même peut être utilisé selon les instructions du fabricant.
La teneur en humidité maximale de la chape de béton sur le chauffage par le sol est de 1,5 %.
Pour le béton fraîchement mis en place, la température doit être augmentée progressivement, au moins 2 semaines avant la mise en place et au minimum 21 jours après la mise en place du béton.
Il est important de vérifier l’humidité avant de commencer l’installation.

INSTALLATION DU REVÊTEMENT DE SOL LAMINÉ
Une fois que nous nous sommes assurés que le béton est adapté à l’installation du revêtement de sol stratifié, nous commencerons par déconnecter le chauffage un ou deux jours avant l’installation, afin d’obtenir une température de sol d’environ 18ºC.
La température de la surface du sol doit être maintenue à plus de 18°C avant et pendant la pose et au moins 3 jours après la pose du revêtement de sol stratifié.
Après ces 3 jours, augmenter progressivement la température jusqu’à atteindre la température normale de fonctionnement, en tenant compte du fait que la température de surface du substrat ne doit pas dépasser 28ºC.
(*) Il est important d’en tenir compte pour les planchers chauffants électriques, où les variations de température peuvent être plus importantes que pour les planchers chauffants à eau.
La température doit toujours être modifiée progressivement au début et à la fin de la période de fonctionnement du chauffage radiant, non seulement pendant l’installation, mais aussi pendant toute la durée de vie du sol stratifié. Les différences de température forcées sur une courte période nuisent à la stabilité des revêtements de sol stratifiés, en particulier lorsqu’ils sont utilisés sur un chauffage électrique par le sol.
Par conséquent, avant et après chaque hiver, il y aura une période de réchauffement et de refroidissement du sol qui doit être soigneusement suivie par des changements progressifs de température.
Il est important que l’environnement de la salle ne soit pas trop sec pendant les séances d’échauffement. A une température de 18-22°C, l’humidité doit être d’environ 60%.
S’il devient trop sec, un humidificateur d’air doit être installé.

Remarque importante :
Avant de poser des lames flottantes sur un plancher chauffant, il faut poser une feuille de polyéthylène de 0,2 mm d’épaisseur avec un chevauchement de 20 cm. entre eux et scellés avec du ruban isolant. Ce film est appelé barrière anti-humidité et empêche l’absorption de l’humidité par capillarité de la chape.
La mousse de polyéthylène est ensuite posée pour rendre le sol stratifié plus confortable.

A prendre en compte :
Pendant le chauffage du sol, il peut y avoir un léger mouvement du stratifié jusqu’à l’acclimatation, ce qui est un mouvement normal du produit.
Il convient d’éviter l’accumulation de chaleur dans certaines zones qui peuvent être couvertes par des tapis ou autres.

POSE D’UN REVÊTEMENT DE SOL STRATIFIÉ SUR UN SOL CHAUFFANT
La pose d’un revêtement de sol stratifié sur un plancher chauffant fonctionne à l’inverse du chauffage par le sol.
Le système de tuyaux dans la construction du plancher est rempli d’eau à une température comprise entre 18 et 22°C, afin de toujours garantir une différence de température minimale entre l’espace et l’eau dans le système de refroidissement du plancher.
Le sol étant plus frais que la température ambiante, cet espace procurera une sensation plus agréable.

Pose du revêtement de sol stratifié FAUS
Avant la pose, la réfrigération doit être éteinte et la température du sol ne doit pas être inférieure à 18°C avant et pendant 24 heures après la pose.
Après l’installation du plancher, laissez-le à température ambiante pendant au moins 24 heures avant de rebrancher le système de refroidissement du plancher.
Les grandes différences de température doivent être évitées et la température du système de refroidissement doit être ajustée progressivement, normalement sans dépasser 5°C par jour, et cette règle doit être respectée aussi bien à l’arrêt qu’au démarrage.
Dans ce cas, il est important que la combinaison mousse + revêtement de sol stratifié (solution de construction) atteigne une valeur de résistance thermique de < 0,10 m2K/W, d’où l’importance d’utiliser une mousse à faible résistance thermique.
Par exemple, une couverture en caoutchouc de 2 mm d’épaisseur avec un film d’aluminium.

CONTRÔLES DANS LES SYSTÈMES DE REFROIDISSEMENT.
Les problèmes de ce type de système sont différents de ceux du chauffage par le sol (chaleur).
Lors du refroidissement avec un système de refroidissement par le sol, ou un système combiné de chauffage et de refroidissement par le sol, une attention particulière doit être portée pour éviter la condensation.
Il est donc important d’utiliser un système de contrôle de la condensation de l’eau (contrôle du point de rosée).

NOTE : Le point de rosée dépend de la température et de l’humidité relative de l’air.

Le risque de condensation signifie qu’il n’est pas possible de travailler à des températures d’eau basses.
La température de l’eau ne peut être inférieure que de quelques degrés à la température ambiante et doit donc être contrôlée au moyen d’une protection appropriée contre la condensation. L’humidité relative idéale pour les revêtements de sol stratifiés est de 50 %.
Le système de contrôle de la condensation doit veiller à ce que le refroidissement soit arrêté avant l’arrivée.
Les thermostats d’ambiance ne doivent jamais être réglés à des températures inférieures de 5°C à la température ambiante.

Le circuit de réfrigération doit contenir un régulateur qui contrôle les variations de température en dessous de 18ºC.

La température du liquide de refroidissement dépend des conditions ambiantes de l’endroit où il est installé.

Dans les régions à forte humidité, telles que les régions côtières, la valeur minimale doit être de 21ºC et dans les conditions environnementales moins humides, elle ne doit pas descendre en dessous de 18ºC.

Valeurs du Faus

Sécurité
Qualité
La passion
Personnes
Confiance
Qualité

Nous sommes fabricants

Engagement en faveur de l'environnement

Créateurs de design

En pensant à vous et pour vous depuis 1953