Joints de dilatation dans les sols stratifiés

Catégorie :

Lors de la pose d’un revêtement de sol stratifié, il est essentiel de garder à l’esprit qu’il s’agit d’un produit dérivé du bois naturel et qu’il est donc sujet à la dilatation.

Lors de la pose d’un revêtement de sol stratifié, il est essentiel de garder à l’esprit qu’il s’agit d’un produit dérivé du bois naturel et qu’il est donc sujet à la dilatation et à la contraction typiques de ce matériau en raison des variations environnementales en termes d’humidité et de température.

Il faut donc laisser une certaine distance entre le mur et le début de la lame de sol stratifié pour éviter que cette augmentation ou cette diminution n’entraîne un soulèvement des lames par manque de place pour leur expansion. Cette distance est connue sous le nom de joints de dilatation ou d’espacement.

Généralement, cet écart est établi entre 10 et 12 mm, ce qui s’explique par le fait qu’à partir de 12 m dans le sens longitudinal des lames et de 8 m dans le sens de la largeur de la lame, une moulure de dilatation doit être installée pour réduire cette quantité de dilatation.

Il convient de noter que ce joint de dilatation doit être prévu à tous les endroits de la pièce susceptibles de « toucher » le sol stratifié lorsqu’ils se dilatent ensemble. C’est-à-dire qu’il faut en tenir compte lorsque l’on constate que l’on doit placer une moulure terminale ou de transition, une moulure d’expansion ou de dilatation, lorsque l’on arrive à un pilier, à des tuyaux, etc.

Les erreurs d’installation, c’est-à-dire le fait de procéder à l’installation sans s’assurer que l’écart est suffisant, provoquent, comme nous l’avons dit, le soulèvement de différentes parties du sol stratifié, car celui-ci ne peut pas se dilater correctement. Pour y remédier, il faut enlever la plinthe et ajuster le sol au niveau du joint de dilatation droit. Nous verrons immédiatement le sol se stabiliser à nouveau correctement.

Chez Faus, nous avons constaté que notre produit présente une très bonne stabilité dimensionnelle et nous avons pu réaliser des installations jusqu’à 25 mètres de long sans joints de dilatation. Mais il faut veiller à laisser un espace plus important pour permettre une plus grande dilatation, ce qui est combiné à une plinthe en bois et à un cordon pour couvrir le joint. Le résultat final est le suivant :

Avec cette règle à l’esprit, il est beaucoup plus facile de poser soi-même un revêtement de sol, même si l’on n’est pas expérimenté. Sans problème et avec toutes les garanties de durabilité.

Valeurs du Faus

Sécurité
Qualité
La passion
Personnes
Confiance
Qualité

Nous sommes fabricants

Engagement en faveur de l'environnement

Créateurs de design

En pensant à vous et pour vous depuis 1953